Variations

vendredi 20 mai 2011

Fable

Les renards et le poulailler


Une famille de Renards vient de s'introduire dans le poulailler.
Les volailles tiennent conseil.

La Pintade (sûre d'elle) : il y a suffisamment d'espace dans notre poulailler pour accueillir de nouveaux animaux. Nous pouvons très bien accepter une famille de Renards et cohabiter avec elle. Ce sera un enrichissement pour tous ! Le mélange d'animaux différents est source de richesses. Regardez, nous cohabitons bien entre chapons, dindons et pintades. Pourquoi rejeter le Renard ? C'est un vertébré à sang chaud comme nous. Seul le pelage est différent.
Peut-on rejeter un animal au seul motif qu'il ne porte pas de plumes ? Vive la diversité !

Le Dindon (plein de dignité) : je ne partage pas exactement votre point de vue. Pour moi, l'important est l'Intégration. Les Renards peuvent vivre dans notre basse-cour s'ils respectent nos lois. J'ai confiance dans le Rayonnement Universel de notre Poulailler. C'est un modèle que nous envient tous les animaux. Il est destiné à être exporté vers l'extérieur, dans les forêts et les prairies. Le monde ne sera plus qu'un vaste poulailler où nous pourrons tous aller et venir librement. Je suis tout à fait confiant, les Renards reconnaîtront les inestimables avantages de notre mode de vie et l'adopteront.

Le Chapon (un peu timoré) : je sais que vous avez raison tous les deux. Mais ne peut-on pas envisager un retour des Renards dans la forêt ? Dans le respect du Droit et de la Dignité bien entendu. On pourrait leur proposer une aide au retour sous la forme d'un sac de grains. On peut également envisager une coopération avec la forêt en vue de réinsérer les Renards dans leur espace naturel.

La Pintade (révoltée) : quelle idée nauséabonde ! Rejeter l'Autre sous prétexte qu'il est différent ! Cela rappelle les heures-les-plus-sombres-de-notre-basse-cour !

Le Dindon (indigné) : C'est vrai ! Pendant des siècles les Renards ont été nos ennemis. Mais les temps ont changé. Nous ne devons plus avoir peur d'eux. D'ailleurs, les Renards nous affirment qu'ils sont maintenant tolérants. Il faudrait vraiment qu'ils soient rusés et mal-intentionnés pour nous mentir de la sorte. Or, le renard n'est pas un animal rusé...

A l'écart du poulailler, le Chien observe la scène avec amusement en se demandant combien de volailles seront croquées avant qu'on fasse appel à ses services...

Question : devinez le nom du Chien...

Blogs militants et satiriques


Posté par Pierre LACOUR à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 18 octobre 2010

Mai 68 ? Non : juin 40 !

Les Français sont fatigués. Ils attendent que l'heure de la retraite sonne. On les comprend : leur boulot est devenu trop souvent une besogne abrutissante, comme l'avait prévu Charlot dans les temps modernes. Le "management par le stress" a fait des ravages et l'État-patron n'est pas en reste.

Mais s'agit-il des seuls patrons ? Le client-roi - l'enfant-roi ! - l'usager des services publics sont devenus terriblement exigeants... envers les autres, qui les servent et n'en font jamais assez à leurs yeux.

Je mets tout le monde dans le même sac : nos contemporains ont tous cette même mentalité déplorable et il ne sert à rien de s'en prendre aux "patrons voyous", à la veuve de Miami ou aux créanciers de l'État français, qui ne font que réclamer leur dû après tout.

Chacun ferait bien de balayer devant sa porte, ou comme disait ma grand-mère, qui doit se retourner dans sa tombe, de faire son examen de conscience.

PageRank Gratuit


Posté par Pierre LACOUR à 22:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 17 octobre 2010

Appel aux jeunes égarés

Vous ne connaissez rien des choses de la vie. Mettez-vous donc à mon école ! Faites-moi confiance : vous ne serez pas déçus. C'est le bon choix, la voie de la raison et le succès assuré.

Annuaire des meilleurs sites Web


Posté par Pierre LACOUR à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 15 octobre 2010

Je salue l'insurrection des jeunes

Retournez à vos chères études ! Que diable venez-vous faire dans cette galère ? Vous êtes manipulés par des gens qui vous méprisent et se moquent bien de vous. Alors que vous pensez être le sel de la terre, vous êtes la risée du monde. Pauvres fous !

Blogs militants et satiriques


Posté par Pierre LACOUR à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 8 mars 2009

Les nouvelles du jour

Votez pour Ce blog !


Posté par Pierre LACOUR à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 7 mars 2009

Pour dérider les rabat-joie

On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui !

Rire est le propre de l'homme et l'esprit de sérieux la marque de tous les totalitarismes. Rions, c'est bon pour le moral !

L'humour contre la bêtise


Posté par Pierre LACOUR à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 6 mars 2009

La pensée du jour


Posté par Pierre LACOUR à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 5 mars 2009

Palais de justice


Agrandir le plan


Posté par Pierre LACOUR à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 21 janvier 2009

Un nouveau Formose ?

Enfin, le cœur du problème est selon moi la pauvreté et tous les fléaux qui l'accompagnent : démographie galopante, analphabétisme, absence de culture politique et démocratique etc. Or, le comportement d'Israël (guerre mais aussi blocus économique total ou partiel) aggrave la misère ambiante. La solution passe donc par le développement économique de la Palestine : les capitaux arabes ne manquent pas, la main d'œuvre non plus.

Tout développement économique de la Palestine passerait par des échanges importants avec Israël (de marchandises et de personnes) car la Palestine ne peut se développer en ignorant son environnement régional. Mais tout échange commercial implique la possibilité de trafic d'armes et de passage de terroristes déguisés en travailleurs.

On est clairement dans un profond cercle vicieux auto-entretenu : la misère des Palestiniens génère la violence, qui provoque l'offensive armée et le blocus, qui causent à leur tour plus de misère... S'agit-il tout simplement d'un problème sans solution, d'une lutte à mort entre deux peuples pour le même territoire exigu ?

Voter pour mon blog


Posté par Pierre LACOUR à 07:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 20 janvier 2009

Limites de la force

Je ne sais pas trop quoi penser de l'utilisation systématique de la force par Israël : d'un côté l'offensive à Gaza, comme la guerre au Liban auparavant, sont visiblement incapables d'arrêter le terrorisme : elle ne fait que répandre la haine qui fait le lit des extrêmistes. D'un autre côté n'importe quel état doit défendre ses citoyens, a fortiori Israël entouré de pays ennemis.

La guerre ne résout rien : elle satisfait sans doute le désir de vengeance de l'électorat israélien (désir que je partagerais si j'étais à leur place !), mais elle ne met manifestement pas fin aux attaques terroristes. Je pense même qu'elle ne fait qu'aggraver et perpétuer le terrorisme. Mais l'absence de réaction militaire serait incompréhensible pour la population israélienne.

Il est clair que la seule force ne peut assurer la paix, car nul n'est assuré d'être toujours le plus fort.

Votez pour Vos Idées


Posté par Pierre LACOUR à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 19 janvier 2009

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ?

Que penser de la crise à Gaza ? Je comprends qu'Israël assure sa défense mais plusieurs points me mettent mal à l'aise. En premier lieu, le refus d'accepter le résultat d'un vote dès lors qu'il s'agit d'islamistes.

Faut-il accorder la liberté aux ennemis de la liberté ? Dès que les islamistes arrivent au pouvoir par les urnes, on refuse le verdict du suffrage universel. Certes, il faut être pragmatique et je trouve normal que la démocratie soient limitée pour ceux qui la nient, mais cette attitude a le défaut de laisser pourrir les problèmes : en Algérie, les islamistes ne sont pas arrivés au pouvoir par l'opération du Saint-Esprit, mais en réaction à un système maffieu et clientéliste qui plonge la pays dans la misère et le désespoir. On a refusé aux islamistes l'accès au pouvoir. Résultat : dix ans de guerre civile atroce et la coruption sévit toujours... Idem à Gaza : les islamistes arrivent légalement au pouvoir et Israël les met immédiatement sous blocus économique... accroissant la pauvreté qui favorise toujours la prise du pouvoir par les démagogues.

Voter pour mon blog


Posté par Pierre LACOUR à 08:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 18 janvier 2009

Les nations sont mortelles

Les peuples qui ne défendent pas bec et ongles leur culture, leur langue, leur mode de vie, leur histoire, leur religion - en bref, leur identité - se suicident et disparaissent de la scène à jamais. A contrario, les peuples les plus anciens (les Juifs, les Chinois) regardent le reste du monde avec condescendance : ils considèrent que leur ancienneté est un gage de supériorité.

L'originalité et la richesse de la culture européenne vient de ce qu'elle puise à deux sources : Athènes et Jérusalem, l'éthique contre l'esthétique : d'un côté le monothéisme, la morale et la spiritualité, de l'autre, la beauté, les arts, le sport, la philosophie, la démocratie. Être européen, c'est vivre ces contradictions... avec délectation !

PageRank Gratuit


Posté par Pierre LACOUR à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]