La dictature des masses : un cauchemar, non une réalité !

Chez les garçons, l'échec scolaire est revendiqué : c'est ce qu'on appelle le tribalisme de l'échec, l'échec comme signe de la tribu. Dans la mentalité masculine, tout ce qui se rapporte à l'école en général et à la lecture en particulier relève de la féminité. D'après les adolescents, le lecture appartient à un monde efféminé, qui les exclut et qu'ils rejettent : "La lecture, c'est pour les pédés !". Accepter le livre et la lecture serait passer dans le camp des autres, ce serait une trahison. La virilité pour eux est synonyme d'inculture voire de barbarie.

Source : Tout sur l'école / Alain Bentolila. Odile Jacob, 2006

Référencé par
L'annuaire des blogs