Que penser de la crise à Gaza ? Je comprends qu'Israël assure sa défense mais plusieurs points me mettent mal à l'aise. En premier lieu, le refus d'accepter le résultat d'un vote dès lors qu'il s'agit d'islamistes.

Faut-il accorder la liberté aux ennemis de la liberté ? Dès que les islamistes arrivent au pouvoir par les urnes, on refuse le verdict du suffrage universel. Certes, il faut être pragmatique et je trouve normal que la démocratie soient limitée pour ceux qui la nient, mais cette attitude a le défaut de laisser pourrir les problèmes : en Algérie, les islamistes ne sont pas arrivés au pouvoir par l'opération du Saint-Esprit, mais en réaction à un système maffieu et clientéliste qui plonge la pays dans la misère et le désespoir. On a refusé aux islamistes l'accès au pouvoir. Résultat : dix ans de guerre civile atroce et la coruption sévit toujours... Idem à Gaza : les islamistes arrivent légalement au pouvoir et Israël les met immédiatement sous blocus économique... accroissant la pauvreté qui favorise toujours la prise du pouvoir par les démagogues.

Voter pour mon blog