samedi 4 octobre 2008

Pitié pour eux !

Osons la question qui fâche : pourquoi les Roms sont-ils rejetés et source de problème dans tous les pays où ils sont ? Pourquoi, dans tous les pays où ils sont et qui accueillent d'autres ethnies, y a-t-il plus de problèmes avec les Roms qu'avec les autres ethnies ? S'il n'y avait problème qu'en Italie, et avec toutes les ethnies accueillies en Italie, on pourrait dire que c'est parce que les Italiens sont de méchants racistes qui rejettent les Roms. Mais ce n'est pas le cas : les Roms sont source de problèmes dans tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 19 août 2008

Pourquoi les universités sont des abattoirs

Finkielkraut défend l'idée qu'il doit y avoir de la sélection, qu'il faut mettre fin à la démagogie à l'école. "Pourquoi déniez-vous le droit à la réussite pour tous ?" demande alors le plumitif de Libération. Quel rapport entre "sélection" et "refus du droit à la formation pour tous" ? Le fait que chacun puisse réussir n' implique pas du tout qu'il n'y ait pas de sélection ! Au contraire. Il y a toujours une sélection à partir du moment où il y a un nombre de postes limités (à la fac, sur le marché du... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 5 juin 2008

Exporter la démocratie

Les croisades pour la démocratisation du monde m'ont toujours laissé dubitatif. La Chine, la Russie, l'Afrique, le monde arabo-musulman n'ont que faire de ce produit d'importation. Les peuples de ces pays ne demandent rien aux illuminés qui rêvent d'introduire chez eux cette boîte de pandore. Qu'on les laisse vivre sous le régime de leur choix et tant pis s'il ne convient pas aux étrangers ! Vouloir imposer le multipartisme, la publicité politique et les farces électorales à des gens qui n'en ont que faire relève de l'inconscience... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 1 juin 2008

Vive la crise !

Pourquoi se lamenter sur la fin d'un monde qui au fond ne mérite pas tant de regrets ? Quelle importance si les grands prix de formule 1 et les rallyes sont annulés faute de carburants ? Pour divertir le bas peuple, on organisera à la place... des courses de chiens ! Quelle importance si moins de bagnoles encombrent nos routes et les rues de nos villes ? Finis les embouteillages et la pollution ! La belle vie ! On pourra respirer à plein poumons. Enfin ! Et qu'importe si la crise porte un coût fatal au tourisme de masse ? La belle... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 15:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 10 février 2008

Vingt années d'échec

Bonne nouvelle : les caisses sont vides, et quand on n'a plus de sous, on est bien forcé d'avoir des idées et de concevoir enfin une "nouvelle philosophie de la politique de la ville". Il n'y aura pas de énième plan d'urgence pour les banlieues. On ne peut plus se permettre de déverser des milliards à fonds perdus, en faisant croire que la question urbaine est réglée. Ouf ! On a échappé au pire et on va peut-être essayer autrechose. On peut toujours rêver. En tous cas, il y a plus de courage à exhorter les jeunes à se... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 09:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 26 novembre 2007

Otages consentants

Je comprends le malaise des fonctionnaires, mais je trouve qu'ils font fausse route en réclamant toujours plus de moyens, alors que les finances publiques sont exangues. Le fond du problème, c'est qu'on demande toujours plus à l'État et à ses agents qui sont de ce fait débordés et amers. C'est flagrant dans le domaine de l'éducation, où les parents en font toujours moins, tout en espérant que les enseignants réussiront là où ils ont depuis longtemps abdiqué. C'est cette attitude irresponsable qu'il faut avoir le courage de dénoncer.... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 28 août 2007

Un chaos culturel et éthique ?

La question de savoir si Internet tue la culture mérite d'être posée. Car on trouve tout et n'importe quoi sur la toile, des scories et des pépites : des images pornographiques, des vidéos pitoyables, des pages illisibles mais aussi des trésors. Il est clair que les gens les moins éduqués et les jeunes vont vers les contenus les plus faciles et les plus contestables. On constate la même chose avec la radio et la télévision. C'est inévitable et il est vain de se perdre en jérémiades : tout le monde n'a pas envie de "se prendre la... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 11 mai 2007

Qui sème le vent récolte la tempête

Les fins de campagnes électorales sont propices à tous les débordements. C'est ainsi qu'on a entendu entre les deux tours de la présidentielle toutes sortes de discours incendiaires à l'encontre du candidat de la droite : slogans hostiles, menaces, insinuations, et autres propos outranciers. Pour qui observe la scène politique depuis des lustres, ces gesticulations relèvent du cirque électoral habituel : tout ce qui est excessif est insignifiant. Malheureusement, il se trouve toujours des naïfs et des désœuvrés pour prendre ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 00:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 22 janvier 2007

Trève de démagogie !

Il faut tenir un discours de vérité aux gens : on ne peut s'en sortir que par le travail et l'épargne. C'est le dernier mot de ma philosophie politique. Tout le reste est (mauvaise) littérature. @import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css); Karim Zéribi, grande gueule des banlieuesLE MONDE | 11.01.07 ©
Posté par Pierre LACOUR à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 13 janvier 2007

Tout faux

Le manque de logements locatifs s'explique par le fait que de nombreux petits propriétaires bailleurs refusent de mettre leurs biens sur le marché, par crainte des dégradations, des nuisances et des impayés. Ces réticences ne sont que trop fondées : les "incidents de gestion" étant de plus en plus fréquents. Quant aux charges, taxes et autres contributions, elles ne cessent de s'alourdir d'année en année. Ils faut donc rassurer les propriétaires en leur accordant des droits et des garanties. On fait fausse route en se... [Lire la suite]
Posté par Pierre LACOUR à 16:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]